• Cut cut

  • Clarity Clarity

  • Carat Carat

  • Color Color

  • Rond
  • Princesse
  • Coussin
  • Émeraude

La symétrie et les proportions parfaites d’un diamant taillé permettent à ses facettes de refléter et concentrer la lumière dans un savant jeu de miroirs. Elles réfléchissent la lumière entrée par le sommet de la pierre et la font rejaillir en la dispersant en mille feux. Si la taille est trop épaisse ou trop plate, elle altèrera l’éclat et la brillance de la pierre, et donc sa valeur. De ce travail de précision dépend tout simplement la lumière du diamant.

Selon la forme finale recherchée, la taille d’un diamant lui fait perdre au moins la moitié de son poids brut. Si le diamant rond ou brillant à 57 facettes encore appelé “ideal cut” est le plus répandu, il existe environ 350 tailles répertoriées, les plus connues étant les tailles marquise, poire, émeraude, ovale, baguette, Princesse et coussin.

Le saviez-vous ?
Une histoire de diamant au cœur de la grande histoire : la taille marquise aurait été inventée pour la Marquise de Pompadour, Louis XV, son amant, souhaitant rendre hommage à la forme parfaite de sa bouche.
Femme de pouvoir, fine politicienne, protectrice des arts et des lettres, la Marquise de Pompadour a marqué le XVIIIème siècle de son empreinte.

Estimer un diamant nécessite de mettre en perspective l’ensemble des critères des 4C. En effet, deux diamants de même poids peuvent avoir des valeurs très différentes, selon leur taille, leur pureté et leur couleur. Ainsi un diamant plus petit mais parfaitement taillé, incolore et d’une pureté irréprochable coûtera plus cher qu’une pierre plus grosse, plus colorées et présentant davantage d’inclusions. Les pierres parfaitement pures et incolores sont extrêmement rares. Il faut en effet trier plus d’un million de diamants pour trouver une pierre brute qui, une fois taillée, donnera un diamant de plus de 0,2 carat, incolore et sans inclusion.

  • Pur à la loupe
  • VVS
  • VS
  • SI
  • I ou P

Chaque diamant raconte l’histoire extraordinaire de sa formation, son parcours depuis les profondeurs de la Terre. De ce voyage il conserve des caractéristiques naturelles qui en font une pierre unique. Ces imperceptibles inclusions sont sa carte d’identité, et comme l’iris d’un œil sont sans pareil. Souvent indiscernables à l’œil nu, ces minuscules traces sont d’infimes cavités contenant de l’air ou des éléments chimiques datant de milliards d’années, captés lors du processus de cristallisation.

 

  • La pureté est évaluée en fonction de la visibilité de ces inclusions :
  • Pur à la loupe : aucune inclusion visible à la loupe
  • VVS - Very Very Small Inclusions - : minuscules inclusions difficilement visibles à la loupe
  • VS - Very Small Inclusions - : très petites inclusions difficilement visibles à la loupe
  • SI - Small Inclusions - : petites inclusions facilement visibles à la loupe
  • I - Inclusions - ou P - Piqué - : inclusions visibles à l’oeil nu
  • 1 ct
  • .75 ct
  • .5 ct
  • .25 ct
  • .1 ct

Un diamant se pèse en carat. Un carat, qui équivaut à 0,20 g est divisé en 100 « points » ou centièmes. Un diamant de 0,75 carat peut donc être décrit comme un diamant de 75 points ou 75 centièmes.

Le saviez-vous ?
Le carat tient son nom de la graine de l’arbre de caroubier. En raison de la constance de leurs poids, les graines de caroubier furent la première unité de poids utilisée pour le commerce des diamants.

  • Blanc exceptionnel
    DEF
  • Blanc nuancé
    GHIJ
  • Blanc légèrement teinté
    KLM
  • Blanc teinté
    NOPQR
  • Jaune
    STUVWXYZ

Si la plupart des diamants semblent incolores, ils sont néanmoins subtilement teintés par les éléments chimiques présents lors de leur cristallisation. Les diamants les plus recherchés vont du blanc - exceptionnel extrêmement rares - au jaune très pâle. Ils sont notés D, E, F, G et H, selon une échelle établie par le Gemological Institute of America (GIA), variant de D à Z. Certains prétendent que cette échelle commence par la lettre D comme Diamond.

Les diamants classés de M à Z présentent une coloration jaune plus accentuée.

Les Diamants de couleur :

Les diamants de couleur se trouvent dans les mêmes gisements que les diamants incolores mais sont beaucoup plus rares, notamment les diamants roses, rouges et bleus.
Seul un diamant sur 10 000 est considéré comme un diamant de couleur. Pour qu’un diamant prenne une couleur particulière il faut la présence d’éléments chimiques associée à des conditions de température et de pression particulières, processus naturel extrêmement rare.

Depuis plusieurs années, leur valeur a été multipliée car les collectionneurs et les investisseurs ont commencé à s’y intéresser. Les plus chers se vendent aux enchères pour plusieurs millions de dollars par carat, ce qui fait d’eux la matière la plus chère sur terre.

Les Diamants roses :

Leur couleur va du pastel au framboise profond.
Symboles de romantisme et de féminité, leur valeur est inestimable du fait de leur rareté.
On les trouve principalement dans la mine d’Argyle en Australie

Le saviez-vous ?

La mine Argyle en Australie est la source principale de diamants roses et rouges. Produits en quantité extrèmement faible, d’une couleur très particulière virant sur le pourpre, ils sont très précieux et très prisés. Selon une légende aborigène locale, les diamants de la mine Argyle viennent des écailles du Barramundi, un poisson présent en quantité dans la région, et les diamants roses de la mine tirent leur couleur du cœur du Barrammundi. Les écailles représentées sur le toît du Musée des Arts Natifs à Paris représentent les écailles du Barramundi qui ont donné naissance aux diamants de la mine Argyle.

Les Diamants jaunes :

Due à une forte présence d’azote dans sa structure le diamant jaune capture les rayons du soleil mieux que tout autre pierre précieuse ce qui lui confère une brillance exceptionnelle.
Les plus beaux diamants jaunes viennent d’Afrique du Sud

Les Diamants bleus :

Symboles de paix et de sérénité, leur couleur va du bleu ciel au bleu foncé.
On les trouve principalement en Afrique du Sud et en Inde

Les Diamants marrons :

Symboles de stabilité et de réconfort, leur tonalité évolue du champagne léger au cognac profond.
La majorité provient de la mine d’Argyle en Australie

Les Diamants gris :

D’une couleur argentée, ils sont moins connus mais très convoités par les collectionneurs

Les Diamants orange :

Ils comptent parmi les plus rares. Leur couleur extraordinaire va de l’orange clair jusqu’à l’orange sanguine.
Ils sont symboliquement associés au courage et proviennent essentiellement des mines d’Afrique.

Les Diamants verts :

Symboles d’équilibre et d’harmonie, leur teinte va du menthe clair jusqu’à des verts intenses de prairie.
On les trouve majoritairement en Afrique du Sud et dans certaines autres régions d’Afrique.

Le diamant : de l’odyssée de la nature à l’aventure des hommes

Découverts en Inde il y plus de 3 000 ans, les diamants exercent une fascination universelle et sont à l’origine d'histoires, de mythes et de légendes envoûtants. Cette fascination, qui s’est souvent muée en passion, est nourrie par l'âme, la beauté et la magie d’une pierre rare née il y a plus de 3,3 milliards d’années.

Les diamants se sont formés au cœur de la terre, entre 140 et 800km de profondeur, et sont le fruit d'un hasard extraordinaire associant une pression extrême à une température de 1 000 degrés. Au terme d'un processus de "cristallisation" long de plusieurs millions d'années, cette combinaison unique a permis de transformer un élément chimique commun, le carbone, en diamant. Ce miracle de la nature s'est produit il y a plusieurs milliards d'années, longtemps avant l'apparition de toute forme de vie sur terre.

Ces conjonctions idéales ne se sont jamais reproduites et la terre a cessé de produire des diamants il y a 900 millions d'années.

Bien plus tard, il y a 3 ou 400 millions d’années, les éruptions puissantes des premiers volcans ont fait remonter un très petit nombre de diamants intacts jusqu’à la surface de la terre.

Fruit de l’aventure universelle des éléments et des forces telluriques, un diamant nous raconte l’histoire de la Terre et de sa formation. Il nous raconte l’histoire de sa propre naissance, de son voyage improbable des tréfonds de la Terre jusqu’à la lumière du jour. Mais un diamant nous raconte aussi une autre histoire encore plus importante : une histoire humaine. Né il y a trois milliards d’années, le destin d’un diamant, taillé, apprivoisé, se mêlera à celui des hommes et des femmes qui l’ont trouvé, extrait, taillé, serti et enfin, consécration ultime, porté. Des profondeurs de la Terre, un diamant, authentique et précieux, vient éclairer et célébrer les moments et les relations les plus vrais et les plus précieux de notre vie.

Sur son chemin, le diamant est une source essentielle de richesse et de développement pour les communautés, régions et pays qui participent à son extraction et à son polissage. On estime à dix millions le nombre de personnes dans le monde qui dépendent directement ou indirectement de la filière du diamant pour leur éducation, leur santé, ou tout simplement leur subsistance, et cela dans des régions souvent défavorisées en Afrique ou en Inde. Le diamant aujourd’hui est également responsable. La vaste majorité des diamants commercialisés de nos jours sont extraits par des entreprises minières d’envergure mondiale, engagées à respecter les plus hauts standards et les règles les plus strictes en matière environnementale et sociale. Elles sont toutes particulièrement impliquées dans le développement et l’amélioration des conditions de vie et de travail des communautés locales.

Depuis quinze ans la filière mondiale du diamant est strictement contrôlée pour s’assurer notamment de l’application des engagements éthiques et sociaux établis par le Kimberley Process sous l’égide des Nations Unis et sous le contrôle permanent des ONG. Le Processus de Kimberley (www.kimberleyprocess.com) permet de garantir l’absence de diamants en provenance de régions de conflits dans toute la chaine de commercialisation.

Authentique, précieux et responsable, un diamant de plusieurs milliards d’années est porteur d’une symbolique forte. Le trouver, l’extraire, le tailler, le sertir, l’offrir, le porter et enfin l’offrir à son tour à quelqu’un qu’on aime, c’est prendre part à la plus belle des aventures, celle de la Terre et des Hommes.